Jean-Baptiste fut grièvement blessé à l'oeil et au thorax, par des balles de shrapnell allemand, le 18 Septembre 1914, à Prunay sur Vesle (Marne).

Sa blessure lui valut la Légion d'Honneur et la Croix de Guerre avec palme, avec la citation suivante (à l'ordre de l'Armée):

"Adjudant promu Sous-Lieutenant pour sa bravoure dans tous les combats auxquels il a pris part depuis le début de la campagne. A été blessé le 18 Septembre 1914, et a perdu l'oeil gauche".

L_gion_d_HonneurCroix_de_Guerre_14_18_avec_palme


Le 2 Novembre 1914, il donnait ainsi de ses nouvelles à ses parents: "Reconnaissez-vous l'éclopé, la tête entourée de langes?".

2_Novembre_1914___Jean_Baptiste___l_H_pital_temporaire_de_Montpellier

Photo de groupe à l'Hopital Temporaire 24 de Montpellier, le 2 Novembre 1914: Jean-Baptiste est debout, au milieu.