Accouru dès que possible du front de Loos-en-Gohelle où il avait participé à l'attaque du 9 Mai, Henri tenta de retrouver la trace de son benjamin, sans succès:

"[...] J'ai parcouru tous les cimetières improvisés, cimetières de villages, etc, etc... je n'ai pu découvrir la tombe de notre pauvre regretté. Quelle aurait été ma joie de la trouver, saluer une dernière fois sa tombe, et y placer un bouquet avec couronne [...].

[...] C'est un malheur pour la famille, il faut vous consoler et reprendre le dessus. Il faut songer aux êtres jeunes qui naissent, à ceux qui ont l'âge de raison. Et si, par malheur, la France avait été envahie, que serions-nous devenus? Vos trois fils, sortis d'une famille militaire avaient le rôle de défendre cette Patrie; nous payons chèrement notre rôle, espérons que ce sera fini [...]."

[Lettre de Juin 1915]

 

Front_du_11_Mai_1915___Neuville_St_Vaast

Carte IGN 1/25.000e - ARRAS Nord

Aimé repose aujourd'hui quelque part, dans cette étendue de terre d'Artois que l'on nomme "au Champ des Malades", au Nord de Neuville Saint Vaast.

Fiche_d_Aim__sur_le_site_M_moire_des_Hommes

Fiche individuelle d'Aimé Baudiment (Source: Site "Mémoire des Hommes" du Ministère de la Défense).

2007_10_21_Au_Champ_des_Malades

"Au Champ des Malades": le champ de bataille du 8ème RMZ, le 11 Mai 1915 - Au fond, à droite: la Colline de Notre-Dame de Lorette, et son phare - Photographie: Vincent Le Calvez (avec mes remerciements), Oct. 2007.

11 Novembre 2014 - Anneau de la Memoire

Le nom d'Aimé Baudiment, tel qu'il est inscrit sur l'Anneau de la Mémoire de Notre-Dame de Lorette - Photographie: Robert Lestrade (avec mes remerciements), Nov. 2014.