En dépit des rigueurs du front, Henri se souciait souvent de la santé de Jean-Baptiste:

 

"Baptiste a une nouvelle prolongation. Qu'il en profite le plus possible?"

[Lettre du 7 Avril 1915]

"Que fait Baptiste, il n'écrit plus! Qu'il me raconte un peu ses épisodes de quartier, en fait-il baver aux tire-au-flanc?"

[Lettre de fin Octobre 1915]

"Baptiste devrait m'écrire. Que fait-il? Sous un peu, il aura quelques détails militaires".

[Lettre du 17 Janvier 1916]

"Comme je dois répondre à Baptiste, j'achèverai ma lettre sur sa missive".

[Lettre du 1er Février 1916]