Ses pensées allaient également très souvent à Charlotte...

Charlotte_vers_1914

Photo de famille: Charlotte vers 1914.

et à Augustine...:

Augustine_vers_1912

Photo de famille: Augustine vers 1912.

"... je ne puis écrire à tout le monde. Charlotte, Titine me demandent sans cesse des nouvelles. il faut se multiplier, je suis heureux de voir leur bon coeur. De temps en temps, j'ai un colis de leur part, galettes, cigarettes, etc... Il faut que je les remercie!"

[Lettre de Juin 1915]


"... Cette lettre qui intéressera surtout Baptiste, lui sera envoyée avec mission de la faire parvenir à Titine et Charlotte. Je viens de recevoir de leur part un petit colis de cigarettes. Je les remercie infiniment, et comme elles me demandent des récits détaillés, en voici encore à mon actif qui en vaut la peine..."

[Lettre du 11 Octobre 1915]


...ainsi qu'à Euphrasie, dont le mari Fernand était encore au front:

Euphrasie_et_Fernand_vers_1910

Photo de famille: Euphrasie et Fernand vers 1910.

"Cette pauvre Zézette n'a pas de nouvelle, aussi, mais elle va prendre connaissance de ma lettre et ces 8 pages sont pour vous tous [...]. J'ai perdu l'adresse de Fernand, je ne puis correspondre. Est-il en danger? Je ne le crois pas, vu son rôle de manipulateur."

[Lettre de Juin 1915]


"Je suis heureux d'apprendre que Fernand rentre dans ses foyers. Il n'a pas beaucoup souffert de la guerre, et dans le secteur où il se trouvait, c'est le coin des peinards. Voyez l'Artois. C'est la bataille nuit et jour."

[Lettre du 1er Février 1916]