En raison de son état de santé, Jean-Baptiste ne retourna jamais au combat.

1918

Prise d'armes au 1er Régiment de Zouaves, au Champ de Manoeuvres, à Alger, début 1915: Jean-Baptiste Baudiment porte le drapeau.

Par décision du Général Commandant la Division d'Alger, en date du 23 Décembre 1917, il fut détaché à l'Etat-Major des Troupes Françaises de l'Afrique du Nord, pour emploi à l'Inspection Régionale des Sursis d'Alger.