Et demain?

Demain peut-être, à notre tour,

en transmettant l'Essentiel,

c'est-à-dire, en prolongeant la Mémoire,

sans avoir, nous-mêmes, ni vu ni vraiment compris,

pourrons-nous contribuer à faire que se referment,

tout doucement, sans violence, mais sans oubli,

par delà les générations,

les incommensurables blessures

que la Guerre avait infligées à ces Femmes...

devant_Souchez__Artois

Photo: Internet - "Devant Souchez, Artois".

Transcrit par Louis CAZAUBON - Fontenay le Comte, le 12 Août 2008